LA PERCEPTION DES TIC CHEZ LES ENSEIGNANTS ET LES APPRENANTS : UN DETERMINANT DE LA BASSE FREQUENCE D'UTILISATION DES TIC AU CONGO

  • Samuel MAWETE Université Marien N’Gouabi

Résumé

Le défi auquel sont confrontées les écoles africaines en général et congolaises en particulier n’est pas de savoir si elles doivent ou non, intégrer les TIC, à l’exemple de l’ordinateur et Internet mais d'être plutôt en mesure de comprendre pourquoi et comment dans un environnement scolaire considéré comme propice à une pratique régulière des TIC, que l’ordinateur et Internet ne soient que très peu utilisés par les enseignants et les apprenants de l’école congolaise avec une basse fréquence d’utilisation. L’enjeu nous renvoie indéniablement à se demander si les enseignants et les apprenants congolais ont-ils perçu ou non « l’utilité » ou « l’utilisabilité » de l’ordinateur et d’Internet dans leurs activités quotidiennes ?

Publiée
2018-06-16
Rubrique
Articles